13/01/2009

CHOCOLAT ROSMEULEN - VERVIERS

Chocolat ROSMEULEN - Verviers/Nederheim

Florent Rosmeulen (1863-1943) vient s'établir à Verviers et épouse, le 13 juillet 1885, Marie Joséphine Decerf. Il apprend à travailler le pain d'épice chez Angenot-Houpresse.
En 1886, il a sa propre firme "ROSMEULEN-DECERF" au 104 rue Spintay.
En 1893, sa fabrique de pain d'épices est établie rue aux Laines 36.
Le 23 avril 1896, il fonde la société en nom collectif "ROSMEULEN ET CIE"
Le 15 juin 1896, il demande à la Ville de Verviers l'autorisation de construire, rue de Dison 27, un bâtiment destiné à l'exploitation d'une "Chocolaterie", fabrication, achats et ventes de marchandises et opérations de toute nature en rapport avec leur industrie, et d'y installer une chaudière et une machine à vapeur.
Le 22 février 1897, les productions de cette société portent la marque "CHOCOLAT ROSMEULEN ET CIE".
En 1905, la Chocolaterie Rosmeulen participe à l'exposition universelle de Liège et en 1910, à celles de Bruxelles et d'Anvers.

La grève de 1906.
Début d'année, le syndicat des pains d'épiciers, chocolatiers et confiseurs entre en conflit avec M. Rosmeulen qui refuse de reconnaître celui-ci et de traiter avec lui. Le 16 février, suite au renvoi injustifié d'un ouvrier, une grève se déclare rue aux Laine, dans l'atelier de pain d'épices. Fin mai, la grève prend de l'extension et s'étend à la chocolaterie. En septembre, vu de nouvelles revendications de hausse de salaires et la fixation d'un tarif uniforme dans les mêmes industries, deux autres maisons de la place entrent aussi en grève. Des discussions ont lieu entre diverses parties et l'uniformisation de salaire étant adoptée, les litiges s'éteignent et tout rentre dans l'ordre. La grève durera de 1906 jusqu'en avril 1908.

Un écureuil tenant dans ses pattes deux tablettes de chocolat, c'est la première marque déposée par la firme le 2 mars 1900, pour l'"Extra fondant aux Noisettes". Viennent ensuite la laitière, la vache et la ferme pour "Le chocolat au lait" des Ardennes", dépôt le 10 avril 1903, le Pouhon de Spa pour le chocolat "Ferrugineux", le 6 janvier 1904. Le petit garçon croquant un morceau de chocolat est le portrait du petit fils du patron, il présente le "Dessert Rosmeulen". Parmi les douze marques déposées durant la période verviétoise, citons "Patria, "Palma", "Mon Déjeuner"

Après plus de dix années d'existence, l'usine de la rue de Dison devient trop petite. Pour lui permettre de satisfaire la demande, F. Rosmeulen décide de regrouper ses deux usines en un seul bâtiment. Il choisit alors de revenir vers son lieu de naissance à Nederheim (près de Tongeren) où il construit une nouvelle et grande usine.
Le 16 décembre 1908, il achète un terrain de 2 ha 67 a. Avec son beau fils, il esquisse les plans de la fabrique et il confie le travail définitif à l'architecte verviétois Lejear.
Vers 1911, une centaine d'ouvriers et ouvrières partiellement recrutés à Verviers, personnel complété par des travailleurs de la région, y travaillent. Elle est, avant la guerre 14-18, une entreprise purement familiale.
Le 9 septembre 1920, est fondée la "S.A. des anciens Etablissements Rosmeulen".
La crise mondiale des années trente frappe durement l'entreprise, malgré une réorganisation en 1933, la faillite intervient en 1934.

rosmeuUsine01.jpg
Représentation de l'usine de Nederheim (partie supérieure d'emballage).

 


ROSdoc01

Facture de 1922 avec la surcharge "NEDERHEIM".

rosmeuCarte01.jpg
2 Cartes recto-verso illustrées avec prix courant des Chocolat Rosmeulen au verso. Ft 9 x 15,5 cm

rosmeu02.jpg
Publicité ft : 17,5 x 27 cm..

ROSdoc03

Procès-verbal de dépôt de la marque "Chocolat du Pouhon de Spa", marque déposée le 6 janvier 1904 au greffe du tribunal de commerce de Verviers.


>>> EMBALLAGES <<<

ROSemb01

ROSemb02

ROSemb03

ROSemb04

Format ouvert des 4 emballages : 17 x 17,3 cm.
rosmeu01.jpg
Emballage : 18 x 27,5 cm.

 


--> Voir Chocolaterie Rosmeulen sur la page consacrée à l'exposition "Le Chocolat" Verviers 2003


 

L’historique très réduit est tiré du livre
IMAGES DE MARQUES de Charles PIRARD,
100 ans d’histoire du chocolat verviétois.
Une bible pour les connaisseurs.
Toutes informations susceptibles de compléter mes propos sont les bienvenues.


 

 

>>> A SAVOIR AVANT DE PLACER VOTRE COMMENTAIRE <<<
Je ne suis qu'un collectionneur, passionné par le chocolat, qui met en ligne un maximun de documents sur les anciennes chocolateries de notre pays.

  Je ne suis pas un professionnel du secteur 



 

08:32 Publié dans Rosmeulen | Commentaires (4) | Tags : angenot-houpresse, rosmeulen, decerf