29/05/2009

CHOCOLAT JUNON - VERVIERS

Dénomination :
Chocolaterie JUNON
N. Noirfalise & Cie
Rue de Mangombroux, verviers
Tél 1298
Comptes Chèques Postaux 37890

Nestor Noirfalise, né à Verviers le 2 juin 1876, est directeur de la chocolaterie "Le Triomphe" Raxhon et Bauer (Verviers) entre 1911 et 14, et  en 1913 a des fonctions dans la chocolaterie de Pepinster.
C'est en 1914 que Jules Mouget, fils, directeur de la Brasserie  de Longchamps à Verviers et Nestor Noirfalise, chocolatier, fondent la "Chocolaterie Junon, N. Noirfalise & Cie ".


JUNONfact01

Facture de 1926.

junonCP01.jpg
Carte postale de la chocolaterie - Ft : 14 x 8,5 cm.


Mai 1917, décision est prise et demande faite pour construire au devant des installations de la brasserie, des bâtiments à chocolaterie, au 196 de la rue de Mangombroux. Les travaux sont exécutés en 1919.
La fin de la guerre 14-18 est l'occasion pour la firme de donner à ses diverses qualités de chocolat des noms symboliques ;
1918 : "L'Union fait la Force" et "Chocolat Albert le Victorieux"
1919 : "Chocolat, la rentrée triomphale" et "Chocolat du Vengeur"
1920 : "Chocolat Vindictive", du nom d'un bateau coulé à Oostende.


JUNONemb01

Emballage "Chocolat La Rentrée Tromphale" - Ft : 18 x 23,5 cm.

junonemb02.jpg
Emballage "Chocolat Belgor"  - Ft : 30,5 x 27 cm.


En juillet 1921, Junon acquiert la marque "Chocolat Vieux Bourg" et 166 moules à chocolat de la firme Vien et Gonay, chocolaterie créée le 20 juin 1912 et située rue aux Laine 27 à Verviers et mise en liquidation en 1921.
La Chocolaterie Junon ne fait pas de réclame tapageuse mais propose un assortiment d'articles de premier choix, de qualités parfaite, spécialement appréciés des connaisseurs et résultant d'une expérience de 25 années.


JUNONpub02


En 1933, apparaît la marque "Junon Omnium Chocolats" dont les premières lettres donnent le mot JOC qui est le sigle de la Jeunesse ouvrière Chrétienne.
Si, au début, la société se nommait : "Chocolaterie Junon, N. Noirfalise et Cie", il y eut, par la suite, deux sociétés : "N. Noirfalise et Cie" et "Chocolaterie Junon S.A."

Suite à des contacts avec un Allemand dénommé Lessich, qui fait des essais sur des graisses végétales, M. Mouget fait remplacer la matière grasse provenant des fèves de cacao broyées par une graisse de coco appelée "cocoline". Après quelques temps le chocolat rancit et prend un goût de savon vert. Ce procédé est fatal pour la firme Junon qui cesse ses activités en 1935-36. Le personnel est replacé en grande partie à la chocolaterie Aiglon.

Albums d'images distribués par Junon :
- "Monuments et Sites de Belgique" 100 chromos
- "Le Tour du Monde d'un petit Belge" 25 chromos
- "Les moyens de transport et les Modes à travers les Ages" 25 chromos
- "Ciné-Artists Junon" 100 chromos


JUNONchr01


Les grandes marques et appellations de la chocolaterie Junon, N. Noirfalise & Cie :
Junon 1914
Majestic Junon 1916
Les Alpes Suisses 1916
Caprice des Enfants 1916
Cacao Junon 1916
Junon Marquisette 1920
Vieux Bourg 1921
Dady Junon 1923
Belgor 1929
Junon Omnium Chocolat 1930
Ciné Artist 1931
Trio 1932
Club Junon 1933


JUNONpub01

Publicité parue dans la revue mensuelle " Le Sucre " 1932 de la Corporation des Représentants des Usines Belges de Chocolateries, Biscuiteries, Confiseries et Pains d'Epices.

JunonPub003.jpg
Publicité parue en 1930.


L’historique très réduit est tiré du livre

 
IMAGES DE MARQUES de Charles PIRARD,
100 ans d’histoire du chocolat verviétois.
 

Une bible pour les connaisseurs.
Toutes informations susceptibles de compléter mes propos sont les bienvenues.


 

 

>>> A SAVOIR AVANT DE PLACER VOTRE COMMENTAIRE <<<
Je ne suis qu'un collectionneur, passionné par le chocolat, qui met en ligne un maximun de documents sur les anciennes chocolateries de notre pays.

  Je ne suis pas un professionnel du secteur