03/02/2012

CHOCOLATERIE GODIVA - BRUXELLES

GodPub01.jpg

Pierre draps, chocolatier-confiseur né en 1892, épouse Louise Lebon le 02 septembre 1912. Ils quittent Jette en 1920 pour s'établir à Molenbeek avec leurs quatre enfants ; Joseph, François, Pierre et Catherine.

1929, Pierre Draps fabrique des pralines et des articles de chocolat creux et moulés, commercialisés au cours des années 1930 sous l'enseigne Confiserie Fina. La firme fournit  les grands magasins. En septembre 1937, la famille s'installe au 40 de la rue Antoine Court, Joseph travaille aux côtés de son père dès l'âge de 14 ans, bientôt rejoint par ses deux frères, et se fera embaucher quelques temps chez Victoria pour compléter son expérience.
A la veille de la Seconde Guerre mondiale, apparaît la Confiserie Draps Joseph & Frères. Confirmé à la tête de la société, Joseph, est conscient des possibilités du marché de la confiserie, et en 1945, il adopte une marque commerciale originale. C'est son épouse Gabrielle qui en a eu l'idée, inspirée de la célèbre légende de la ville de Coventry en Grande-Bretagne : Lady Godiva, dont on dit qu'elle traversa la ville entièrement nue sur sont cheval pour convaincre son mari, Léofric, comte de Mercie, de moins taxer la population.
La marque est déposée conjointement par les deux frères Joseph et François Draps le 22 mai 1945. Joseph, qui deviendra citoyen d'honneur de la ville de Coventry, va s'employer à faire la promotion de sa marque Godiva, le "fer de lance" de la chocolaterie Draps. On trouve très vite les premiers magasins Godiva à Bruxelles et en 1958, ils sont une vingtaine en Belgique. Le premier magasin s'installe à Paris, dans la luxueuse rue Saint-Honoré, à deux pas de la Pace Vendôme.
La société Draps va dès lors prendre le nom de sa marque commerciale : Godiva.

 


GodExpo5801.jpg

EXPO 58 - Godiva profitera de la très populaire Exposition Universelle de Bruxelles, EXPO 58.


 

La firme manque de place dans ses installations de la rue Antoine Court et en 1960 dispose d'entrepôts supplémentaires au 265 de la chaussée de Gand. Elle a acquis les anciens locaux de la Chocolaterie de L'Alliance SA, créée peu avant 1914, à laquelle s'est substituée vers 1925 la non moins ancienne Chocolaterie Bruxelloise SA dont l'activité sera maintenue à cette adresse jusqu'au début des années 1930.
1966, la famille Draps prend contact avec la puissante société américaine Campbell Soup Company. Celle-ci entre pour un tiers dans le capitale de Godiva. Très vite un magasin est ouvert cette année-là sur la 5e Avenue, à New York.

 


GodBoit01.jpg

Boîte métallique

GodLettre01.jpg

Facture de 1965

GodLettre02.jpg

Facture de 1971


 

1968, Godiva reçoit son brevet de fournisseur de la Cour de Belgique.
1971, Unibra signe un compromis de vente avec la Société Godiva, et lui cède les ateliers compris entre la rue Deneck et la rue de l'Armistice (7600m2). Le prix consenti est de 27 millions de FB. L'installation de la chocolaterie Godiva dans les locaux de l'ancienne chocolaterie Victoria va prendre plusieurs mois et les investissements seront très lourds, la vraie rentrée se fera en septembre 1973. " A la fin des années 60, c'était une petite entreprise familiale. Toute la famille Fraps y travaillait, nous étions une soixantaine et il y avait beaucoup de travail à la main. Puis on est passés de la maison Godiva à l'usine en 1972. On a acheté des machines et on s'est tourné vers l'international, les Etats-Unis, le Japon..." raconte M. Verbreke, 38 ans passés chez le chocolatier.
1974,  Campbell Soup Company acquiert la totalité du capital de la société Godiva et en 1988, la firme américaine rachète également Corné-Toison d'Or et fera dès lors cohabiter les deux marques. La même année, Campbell obtiendra que son chocolat Godiva soit partenaire officiel des jeux Olympiques de Séoul.
Outre son usine de Koekelberg, alimentée en chocolat de couverture par Barry-Callebaut et en noisettes par Ülker, où l'on fabrique et diffuse la production pour la Belgique, l'Europe, l'Asie et aux boutiques des aéroports, Campbell Soup Company dispose d'une autre unité de production sous la marque Godiva, à Reading, en Pennsylvanie, visant avant tout le territoire des Etats-Unis. Plusieurs dizaines de marques appartiennent à la société américaine, suite notamment à son rachat de Continental Foods en 1985, dont Lamy-Lutti, Kwatta, Royco, Liebig, Heisse, V8 etc...

 


GodPub02.jpg

Publicité pleine page de 1991 - Ft 20,5 x 27,8 cm

GodPub03.jpg

Publicité des produits Godiva avec un bon de 100 FB de 1994, la partie du bon est rabattable sur le double feuillet ( au verso du bon sont repris les différents points de vente Godiva) - Ft ouvert : 42,3 x 25,5 cm


 

2006, Godiva se dotera d'une vitrine au numéro 6 de l'avenue de Jette. On y accueille les franchisés et le grand public peut venir y découvrir les productions de l'usine toute proche.
2007, Campbell Soup Company cède Godiva au groupe agroalimentaire turc Ülker, composante de la holding Yildiz, montant de la vente : 850 millions de dollars.
2010, Godiva renonce à emballer lui-même certains produits et supprime un quart des ses effectifs en Belgique soit 90 postes. L'emballage sera sous-traité au près d'un partenaire belge qui emballe déjà d'autres produits de Godiva Belgique.

Godiva en quelques chiffres.
C'est 500 millions de dollars de ventes et  4000 employés dans le monde en 2006. La marque est présente dans 35 pays à travers 3900 points de vente, dont 400 magasins. En Europe, la marque en possède 14 et 30 en franchise. Plus de 2500 tonnes de chocolat sortent annuellement de l'unité de Bruxelles.

GodCata01.jpg

GodCata02.jpg

GodCata03.jpg

GodCata04.jpg

Petit catalogue, de 24 pages, des nouveautés Godiva de 2011 (présentation de quelques pages) - Ft : 13,3 x 9 cm

 

 

> Présentation des emballages de barres de chocolat depuis 1993 - Liste non-exhaustive

GodEmb01.jpg

GodEmb02.jpg

GodEmb03.jpg

GodEmb04.jpg

GodEmb05.jpg

GodEmb06.jpg

GodEmb07.jpg

GodEmb08.jpg



Godiva-logo145.jpg

Les sites web de Godiva :

Le site de vente en ligne et Godiva.be

Godiva en ligne.jpg

Godiva.be.jpg




Toutes informations susceptibles de compléter mes propos sont les bienvenues.


 Sources :  Sources : VICTORIA BISCUITS-CHOCOLAT de Didier SUTTER, DRUKKER Diffusion 2008 - Site Web de Godiva - Emballages et documents TB.


 

>>> A SAVOIR AVANT DE PLACER VOTRE COMMENTAIRE <<<
Je ne suis qu'un collectionneur, passionné par le chocolat, qui met en ligne un maximun de documents sur les anciennes chocolateries de notre pays.

 

  Je ne suis pas un professionnel du secteur 

 


 

 

Commentaires

Alors voilà un très bon billet.
C'est pas la première fois que je viens parcourir ce blog perso: mais aujourd'hui, je suis obligée de laisser un commentaire.
Tu aurais d'autres lectures à conseiller à ce sujet ?

Encore félicitations !

Écrit par : Appareils levage | 18/03/2013

bonjour voudrais connaitre les adresses des magasins nous habitons Colfontaine merci

Écrit par : delepierre rudy | 18/12/2013

J'ai une reclamation de produit achetrer , j'aimerai avoir votre mail pour vous envoyer avec des photos
Merci

Écrit par : yorael AMIHAY | 16/03/2016

Les commentaires sont fermés.