27/02/2008

CHOCOLAT COTE D'OR - BRUXELLES

Alimenta, rue Bara 40 à Bruxelles
Kraft Foods, Brusselsesteenweg 450 - 1500 Halle

PHOT01


Historique

1870
- Les débuts de Charles Neuhaus.
Charles Neuhaus (aucun lien de parenté avec les pralines Neuhaus !) commence une très petite chocolaterie dans la rue des Palais à Schaerbeek.

1883
- Création et dépôt de la marque Côte d'Or.
Illustration reprise sur le procès-verbal de dépôt déposé, auprès du greffe du tribunal de commerce de Bruxelles, par Charles Neuhaus, le 24 avril 1883. « Chocolat de la Côte d’Or » fait référence au pays de provenance des fèves de cacao « Gold Coast » l’actuel Ghana.

1883


1889
- La famille Bieswal rachète la chocolaterie Neuhaus.
Les affaires sont fleurissantes, mais le grand âge de M. Neuhaus et le désintérêt de ses enfants l’incite à vendre l’entreprise à la famille Bieswal, originaire de Furnes, pour leur fils Joseph. Ils constituèrent la société Joseph Bieswal et Cie.

1895
- L. Michiels reprend l’ancien bâtiment de la chocolaterie Bieswal.
Bieswal s’installe dans un bâtiment situé non loin de son ancienne chocolaterie, au 235 de la rue des Palais. L’ancienne usine, propriété des héritiers Neuhaus, fut vendue au confiseur L. Michiels de Tirlemont, ses ateliers étaient situés rue des Alexiens à Bruxelles. La Chocolaterie Michiels déménage, suite à son expansion, au 205, rue des Palais, non loin de Bieswal.

1899
- MM. Bieswal et Michiels s’installent dans les bâtiments de l’ancienne meunerie Moulart.
Du fait de la construction de la nouvelle gare du Nord et de l’expropriation de leurs terrains, MM. Bieswal et Michiels décident de s’installer tous les deux dans les bâtiments de l’ancienne meunerie Moulart, rue Bara à Anderlecht. La maison située 32 rue Bara et la moitié de la meunerie sont achetées par Lambert Michiels. L’autre moitié et la maison située au numéro 38 sont achetées par Joseph Bieswal. Aucune fusion n’est envisagée.

1906
- Les sociétés Bieswal et Michiels fusionnent et donne naissance à la « S.A. Alimenta ».
L’achat de nouvelles machines nécessite un gros capital et un risque financier important, deux facteurs qui décident Bieswal et Michiels de fusionner leurs usines. La nouvelle société a un capital de 400.000 FB et les 800 actions sont aux mains de dix personnes : la famille Michiels 205, la famille Bieswal 198 et la famille Moulart 390. Les directeurs de la société anonyme sont J. Bieswal et L. et V. Michiels.

-Naissance du logo Côte d’Or, symbolisé par l’éléphant, le palmier et les trois pyramides.

Elephant01


1908
- L’ancienne meunerie Moulart est remplacée par de nouveaux bâtiments.
La construction de nouveaux bâtiments (superficie portée à 23,10 ares pour 17,50 ares à l’origine) va de pair avec une injection d’argent, le capital est porté à 600.000 FB. Une nouvelle machine à vapeur de 65 CV est installée en 1908 et un moteur à gaz de 25 CV y est ajouté en 1911 et en 1913, une machine à vapeur de 250 CV remplaçait les deux existantes. L’extension de l’usine (transformée en société coopérative en 1911) se traduit par une augmentation constante du nombre d’ouvriers : de 80-100 avant la première guerre à 350 pendant les années 30.

USINEBARA


1911
- Lancement du célèbre «paquet» Côte d’Or, deux tablettes sous emballage blanc doré.

ENTETE


1929
- Victor Michiels est nommé président, suite au décès de Lambert Michiels (1923) et de Joseph Bieswal (1929).
- Création du bonbon caramel mou Supertoff.

michiels,cote d or,neuhaus,alimenta,bieswal

Alimenta01

Cd'Or MarqueP01.jpg
 
Cd'Or grandEx01.jpg


1930
- Côte d'Or poursuit son implantation dans tout le pays et érige son pavillon en bordure de la plage d'Hofstade.

1931
- La marque Côte d'Or est déposée aux U.S.A.

1932
- Création de Codorette, plaquette de chocolat au lait fourrée de nougat et d'amandes.

PUB02

PUB 1934

CONCOUR02

PUB01


1934
- Création du célèbre Chokotoff.

1935
- Côte d'Or acquiert une notoriété internationale à l'occasion de l'Exposition Universelle de Bruxelles et créé les tablettes "Crème", les Mignonnettes et les tout premiers pralinés "Dessert".

Baton+elephant

HUPDUP01


1936
- Création des bâtons Croquettant et Mokamel.

croquettant01.jpg

MOKAMEL


1937
- Double Lait et "Crème".

michiels,cote d or,neuhaus,alimenta,bieswal

 


1940/1946
- La marque Congobar remplace provisoirement Côte d'Or.
Soucieux de n’utiliser la marque Côte d’Or que pour des produits de haute qualité, les problèmes d’approvisionnement des matières premières, celle-ci est remplacée de 1940 à 1946 par la marque « Congobar »

Congobar

Cd'Oemb01

1942


1952
- Création de Pastador, la pâte de chocolats à tartiner.

Pastador

Cd'Opub01

Cd'Oboit01

Cd'Opub03


1953
- Visite de l'usine par S.A.R. la Princesse Joséphine Charlotte.

1955
- Création du bâton "Double Noiset".
michiels,cote d or,neuhaus,alimenta,bieswal



1958
- Création du Dessert 58 à l'occasion de l'Exposition Universelle de Bruxelles.

D58


1959
- Création des pralines Cherries.

1960
- Création de la tablette Noisettes Entières
- Début des visites de l'usine pour les écoles.

1961
- Jean Michiels exerce la présidence au décès de Victor Michiels.

1962
- Création des bâtons fourrés à la crème liquide.

1963
- Visite de l'usine par S.A.R le Prince Albert.

1964
- Création de la « S.A. Côte d’Or »

1965
- Côte d'Or obtient le titre "Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique" .

1967
- Création de Codora, barrette fourrée praliné-noisettes emballée dans un papier doré.

1969
- La marque Côte d'Or est déposée au Japon et lancement de la barre feuilletée Mickybiss.

1970
- Création des candybars Kriffy et Nougatti.

Cd'Opub02


1972

- Jean Michiels se retire des affaires et Paul Bieswal devient président.
- Implantation de Côte d'Or en France et aux Pays-Bas.

1974
- Construction de l’usine de Seclin.
- Création du candybar Zouki et des bonbons Fli-Fli.
zouki01.jpg


1975
- Vincent Bieswal est nommé président.

1977
- Baudouin Michiels exerce la présidence.
- Installation d’un entrepôt à Halle.

1978
- Implantation de Côte d'Or en Suisse et en Grande-Bretagne.

1982
- Création de la société Côte d’Or of America
- Lancement du bâton "Cool".

1983
- Côte d'Or fête son 100e anniversaire.

1984
- Introduction de l’action en Bourse.

1985
- Côte d'Or parraine la voile: Eric Tabarly est skipper sur le bateau Côte d'Or

BATEAU


1986
- Nouvel assortiment de chocolats Mignonnette.

1987
- Rachat de Côte d’Or par Suchard.
Le géant suisse Suchard rachète Côte d’Or pour la coquette somme de 4,7 milliards de francs belges, aux dépens d’un autre candidat, suisse lui aussi, le puissant groupe Nestlé.

1988
- Lancement d'Aruba.

1989
- Constitution de la Jacobs Suchard-Côte d’Or
- Lancement du bâton fourré "Biscuit".
biscuit01.jpg


1990
- Jacobs Suchard est lui-même absorbé par le groupe américain Philip Morris, à l’exception de Callebaut et Van Houtem.
- Obtention du certificat ISO (système de contrôle de qualité mondiale), une première pour une société belge alimentaire, une première pour une société chocolatière au niveau mondial.
- Côte d’Or s’établit à Halle.
- Création de la gamme " Noir de Noir " (tablettes 150g, 400g, et la Mignonnette).

1991
- Extension des tablettes 200g avec le Blanc Noisettes Entières et le Lait Raisins Noisettes, et création de la tablette 500g Culinaire.

1993
- Extension de la tablette 150g avec le Praliné Noir, Blanc, le Marzipan, et le lancement de la Bouchée Blanche.
- Fusion de Jacobs Suchard avec Kraft General Foods pour donner naissance à Kraft Jacobs Suchard-Côte d’Or (Halle, Herentals et Liège) et Kraft Jacobs Suchard (Namur).
- Obtention du grand « Oscar à l’exportation ».

1994
- Inauguration par le Premier ministre, à Halle, de la nouvelle chocolaterie (investissement de 2 milliards de FB).
- Lancement de la Mini-Bouchée et du candybar Snax.

1995
- Intégration des Pays-Bas dans la nouvelle structure commerciale Benelux.
- Lancement des granulés de chocolat au lait et fondant et extension des bâtons avec Praliné Fondant, Pistache, Fondant Noisettes Entières.

1996
- Naissance de la Kraft Jabobs Suchard dont Baudouin Michiels assure la présidence.
- Inauguration du Temple du Chocolat à l'Usine Côte d'Or d’Halle et lancement des minitablettes.

1997
- Lancement de Codo, une petite barre de chocolat au lait et à la crème de noisettes, création du bâton Caramel et de la Bouchée Noire. Introduction de la gamme "dégustation" avec la tablette "Sensations".

2000
- Kraft Jacobs Suchard devient Kraft Foods

2001
- Lancement de la nouvelle pâte à tartiner Côte d’Or.

2002
- Création de la gamme « Praliné Intense » et Gianduja 400gr.

2003
- Les 120 ans de Côte d’Or.
Pour fêter ses 120 ans, Côte d’Or édite une série de 10 cartes postales qui retracent son histoire.
120

 


2005
- Les bâtons changent de look et d’emballage.
Changement radical dans la présentation des bâtons de chocolat Côte d’Or, l’abandon du papier et la consécration de l’aluminium.


NEWEMBA

 


2008
- Côte d’Or fête ses 125 ans et ouvre son premier magasin au Sablon.
Place du Sablon 1 à 1000 Bruxelles, photos prises le 13 février 2008.

125 EMB01

125 EMB02

125 EMB03

125 EMB04

125 EMB05

magasin cote d'or 008

magasin cote d'or 007

magasin cote d'or 003


2009
- Les bâtons changent de look et d’emballage.

Cd'Oemb02


De la rue des Palais à Bruxelles jusqu’à la plus moderne des usines d’aujourd’hui, installée en 1995 à Halle, on peut dire que l’éléphant a porté chance !

Logo



 
Sources
L’historique et une partie des photos sont tirés de :
Livre Côte d’Or édité en 1935 par Alimenta
Livre « Le bon chocolat Côte d’Or » édité en 1952 par Côte d’Or sprl
Livre « 1883-1983 » édité par Côte d’Or pour ses 100 ans
Site web de Côte d’Or – www.cotedor.be
Article du Soir Illustré de février 1987 intitulé « Un éléphant s’estompe énormément ? »
Les Cahiers de la Fonderie N°11 décembre 1991 consacré au chocolat
« Chocolat belge » livre de Jacques Mercier

 


 

>>> A SAVOIR AVANT DE PLACER VOTRE COMMENTAIRE <<<
Je ne suis qu'un collectionneur, passionné par le chocolat, qui met en ligne un maximun de documents sur les anciennes chocolateries de notre pays.

  Je ne suis pas un professionnel du secteur